Découvrez la suite de l’histoire du Domaine des Dryades…. EPISODE 2

… C’est en recevant ces chanteurs et chanteuses des années yé-yé dans leur Manoir de Pouligny Notre Dame que Mick Micheyl, Antonio Amengual et Maurice Vedy se rendirent compte du réel pouvoir d’attractivité de ce havre de paix et de verdure où ils habitaient. L’un des sujets de préoccupation majeurs de leurs amis artistes étant incontestablement le fait de pouvoir rester en bonne santé et en bonne forme physique, germa une idée folle dans les têtes des trois amis : pourquoi ne pas construire au milieu de cet écrin de verdure qu’était Pouligny Notre Dame une clinique proposant des cures d’amaigrissement à ces artistes citadins en quête de calme et de discrétion ? Pour mener à bien cette entreprise, ils purent compter sur le soutien et les conseils avisés du Dr Apfelbaum, l’un des diététiciens les plus renommés de l’époque. La Clinique du Manoir en Berry ouvrit ses portes en 1978 et rencontra, dès son ouverture, un vif succès.

Les amis artistes de Mick Micheyl, Antonio Amengual et Maurice Vedy dont apparemment le célèbre scénariste, romancier et journaliste Joseph Kessel vinrent en nombre. Se posa, alors, rapidement le problème de l’hébergement des familles des patients de la clinique. Au début des années 1980, plusieurs connaissances du trio émirent l’idée que, les terrains étant libres en face de la Clinique du Manoir en Berry, il serait bien d’y édifier un petit hôtel d’une dizaine de chambres et d’y adjoindre une piscine. Le terrain où se trouve le compact du golf actuel fut choisi comme lieu d’implantation. Alors que Mick Micheyl, Antonio Amengual et Maurice Vedy présentaient le projet d’hôtel à un de leurs amis anglais, ce dernier adepte du golf bouscula les plans de départ du trio en leur suggérant que ce lieu si verdoyant serait idéal pour y construire un petit golf de 9 trous. Il fut, ensuite, décidé d’élargir la gamme des activités sportives en dédiant une partie du bâtiment aux activités aquatiques et au Spa. Le projet prenant de l’envergure, il s’avéra indispensable, alors, de faire jouer les nombreux contacts et relations de chacun et de trouver des investisseurs intéressés par cette aventure quelque peu osée et risquée au cœur du Berry. Une quarantaine d’actionnaires locaux et parisiens décidèrent de se lancer dans l’aventure et une demande de permis de construire fut déposée. Les discussions sur le nouveau projet allant toujours bon train entre le trio et leurs amis artistes venant séjourner dans le centre de diététique ou venant leur rendre visite au Manoir, de nouvelles modifications furent apportées alors que le permis de construire était déjà en cours d’instruction. Un de leurs amis leur suggéra que, vu le nombre de chambres envisagé et vu les installations sportives et de loisirs prévues, il serait intéressant d’accueillir non seulement la clientèle individuelle mais aussi la clientèle d’affaires. Des salles de séminaire seraient, dans ces conditions, à prévoir. Un autre ami tombé amoureux du site de Pouligny Notre Dame leur dit que, l’un des atouts clés de ce futur établissement hôtelier étant d’être entouré d’une nature préservée, il fallait jouer sur cet atout et donner à chaque client l’envie de revenir en lui ofrrant une vue magnifique sur les paysages verdoyants environnants. Quoi de mieux alors que d’ajouter un sixième étage au bâtiment et d’en faire une salle de petit-déjeuner avec vue à 360° ? Ces nouveaux aménagements furent, finalement, intégrées dans un permis de construire modificatif. Le petit hôtel de 10 chambres avec piscine dont Mick Micheyl, Antonio Amengual et Maurice Vedy avaient eu l’idée au début des années 1980 ne vit pas le jour et, en 1987, fut inauguré un hôtel disposant de 80 chambres et 5 suites, de restaurants, de salles de séminaire, d’un Spa et d’un golf 18 trous. L’Hôtel Les Dryades fut le premier établissement hôtelier quatre étoiles dans le département de l’Indre à être doté d’un Spa et d’un golf 18 trous.

Conscients de la nécessité de devoir, pour le futur développement de l’Hôtel Les Dryades, dynamiser Pouligny Notre Dame, Maurice Vedy et Antonio Amengual firent don à la commune de terrains afin que puissent être construits un terrain de football et des terrains de tennis. Ils incitèrent également la municipalité à ériger une salle des fêtes et ce, dans le but de pouvoir l’utiliser en tant que salle de spectacle…

 AMENGUAL

A très bientôt pour l’épisode 3 de l’histoire des Dryades !!!

Voir l’épisode 1.